N°89
Nov./Déc. 2022
MÉTIER

De nombreux indépendants dans la précarité

MOTS CLES : PORTAGE SALARIAL, SOLVABILITE, PROTECTION SOCIALE

Illustration

La baisse de l'immobilier, qui se profile ces prochains mois, succède à une période florissante pour le marché qui a vu son activité et ses prix augmenter jusqu'au début 2022. Ce fléchissement semble déjà produire des effets, visibles à travers un ralentissement des ventes, en raison d'une diminution de la demande solvable.

Les statistiques concernant ce secteur étant toujours publiées tardivement, il est parfois difficile d'appréhender la conjecture immédiate, mais les indicateurs nous permettent d'anticiper l'évolution du marché. La hausse du taux de crédit, augmenté de 1,06 % à 1,82 % de janvier à août 2022 induit en effet une réduction de la capacité d'emprunt. Cette situation incite les éventuels vendeurs à retarder leur projet de vente, pour attendre une situation plus favorable. Le marché devient alors un marché d'acquéreurs et non de vendeurs : l'offre n'est pas assez forte et prend du temps à s'écouler puisque la demande est moins solvable.

L'impact sur les niveaux de prix commence à se faire sentir puisque le prix des appartements parisiens ont décrit une baisse de 0,8% l'année passée. Dans un contexte d'inflation à 5,6 %, la baisse de la valeur réelle s'élève en réalité à 6,1 %. Bien que ce marché présente différents segments, qui ne suivent pas tous la même dynamique d'offre et de demande, le ralentissement de l'activité devrait se confirmer dans les mois à venir.

Cette situation installe une incertitude quant à l'avenir professionnel des négociateurs et des mandataires immobiliers. Leur rémunération dépendant essentiellement des résultats de vente, les consultants sont impactés directement par la baisse du rythme de transaction. Il s'avère donc essentiel de sécuriser l'activité professionnelle de ces acteurs qui représentent 69% des conseillers immobiliers présents sur le marché.

« La partie protection sociale est trop souvent mise à la marge... il est essentiel de protéger nos collaborateurs » confie Frédéric Camus, fondateur de FCI Immobilier.

Le portage salarial propose alors une solution simple : transformer les honoraires en salaires, pour faire bénéficier les indépendants du régime de protection sociale, afin d'envisager l'avenir avec sérénité !

L'entreprise de portage joue alors un véritable rôle d'amortisseur social, en accompagnant le salarié, notamment dans les périodes de crises. Ainsi, en mars 2020 lors de la crise sanitaire, afin de limiter l'impact financier d'une forte baisse d'activité, le groupe Freelande, leadeur du service à l'indépendant dont FCI Immobilier fait partie, a pu faire bénéficier 900 consultants du chômage partiel afin de leur assurer un revenu pendant cette période !

Le portage salarial, en mettant en place une relation tripartite entre le porté salarié (négociateur ou mandataire), l'agence ou le réseau immobilier et l'entreprise de portage salarial, permet d'associer les avantages du salariat et ceux de l'indépendance ! Le consultant « porté » peut cotiser, bénéficier de la sécurité sociale, d'indemnités chômage, des assurances retraite, et faciliter son accès au prêt bancaire pour ses projets personnels (tel qu'un investissement immobilier !), en obtenant des fiches de paye, ou encore un contrat en CDI.

Tout en conservant une totale autonomie sur son planning, sur la prospection de sa clientèle et sur ses missions, le consultant « porté » est accompagné d'un gestionnaire attitré, afin de se libérer de la lourdeur administrative (création de statut, comptabilité .) qui caractérise le statut d'indépendant. FCI Immobilier offre également à ses consultants des modules de formation Loi Alur. En choisissant FCI Immobilier, le consultant bénéficie de l'expertise du leader du marché adhérant aux normes du label PEPS (Professionnel des Entreprises de Portage Salarial), afin d'installer un cadre propice à l'expansion de son activité !

Rédaction | FCI immobilier - Crédit Photo | FCI immobilier
© 2022 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #89

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub