N°80
Mai/Juin 2021

Mai/Juin 2021

le groupe Nestenn passe le cap des 400 agences immobilières en France et à l'international !

Image

le réseau Nestenn continue de séduire un nombre croissant de franchisés. Après avoir signé plus de 50 contrats de franchise en 2020 sur l'ensemble du territoire français, le groupe poursuit son expansion et franchit la barre des 400 agences au mois d'avril 2021 ! Si la crise COVID-19 a pu servir de déclencheur pour un certain nombre de profils, la qualité des services proposés par le réseau Nestenn a également facilité les reconversions professionnelles, avec un accompagnement personnalisé et un soutien continu de l'activité des franchisés.

Coût d'entretien en baisse

Quand on est bailleur, il faut aussi entretenir le(s) logement(s) que l'on met en location. Et bien entendu, cela représente un coût annuel. Après les deux confinements de 2020, ce coût a totalement baissé en 2020. Il a chuté de moitié, passant de 240 euros en moyenne en 2019 à 96 euros en 2020, selon le site Flatlooker, spécialisé dans la gestion locative en ligne. Cela représente une baisse de 60% ! Flatelooker explique notamment que les locataires ont beaucoup moins été présents dans leur logement durant les confinements. Ce budget varie, aussi, d'une ville à l'autre et même d'un logement à un autre. Sur 96 euros, 41% de cette somme a été consacrée aux travaux liés au chauffage et à la plomberie, soit un peu plus de 39 euros. 13 euros ont servi à réparer les dégâts des eaux. Enfin, les propriétaires ont dû débourser 11 euros pour régler des problèmes d'électricité.

Encadrement des loyers

Après Paris et Lille, l'encadrement des loyers va bientôt être étendu à neuf villes de Seine-Saint-Denis. Dès le 1er juin, le territoire de Plaine Commune pourra réguler les loyers de Villetaneuse, Pierrefitte- sur-Seine, L'Ile-Saint-Denis, Aubervilliers, Saint-Denis, Stains et La Courneuve, Saint-Ouen et Epinay-sur-Seine. Pour rappel, les loyers hors *en raison de la situation sanitaire, ces rendez-vous sont susceptibles d'être reportés ou annulés ACTUALITÉ SALONS* charge ne doivent pas dépasser un niveau de loyer de référence, majoré ou minoré de 20%, avec en plus un « complément » de prix si les logements peuvent justifier de certaines caractéristiques de location ou de confort.

DPE

Trois arrêtés ont été publiés au Journal officiel pour la refonte du diagnostic de performance énergétique (DPE). Ces textes détaillent notamment les nouvelles méthodes de calcul des consommations d'énergie ou d'émissions de gaz à effet de serre qui seront mis en oeuvre pour le nouveau DPE dès le 1er juillet 2021.

Taux d'usure

Les nouveaux barèmes de taux d'usure applicables pour ce second trimestre 2021 ont été publiés. Pour les prêts d'une durée entre 10 ans et 20 ans, le taux d'usure passe à 2,52% contre 2,57 % au premier trimestre 2021. Pour les prêts de plus de 20 ans, il passe à 2,67% au lieu de 2,60%. Pour les prêts de moins de 10 ans, le taux d'usure passe à 2,56 au lieu de 2,52%.

Bien énergivores

Dans le cadre de la loi Climat, le gouvernement a décidé d'accélérer la rénovation énergétique des logements avec de nouvelles mesures. Renforcement du diagnostic de performance énergétique, aide au financement du reste à charge des travaux pour les ménages modestes, et interdiction de louer des biens énergivores dès 2025 : ces nouvelles dispositions seront intégrées au projet de loi Climat consacré à la rénovation énergétique. Ces propositions du gouvernement ont été validées par l'Assemblée nationale.

 

Baisse des loyers

A Paris, la crise sanitaire a également perturbé le marché de la location. A cause du confinement, beaucoup d'étudiants ont mis fin à leur bail de location et sont retournés vivre chez leurs parents ou leurs proches pour travailler à distance. Payer un loyer en moyenne de 867 euros par mois est inutile si l'on a la possibilité d'étudier à distance. Et cela a des conséquences sur les tensions locatives qui sont beaucoup moins fortes à Paris. La demande a logiquement baissé : pour une offre, un propriétaire reçoit désormais deux demandes contre trois habituellement, selon une étude de Locservice, spécialisé dans la location et la colocation entre particuliers. Cela représente une baisse de 30% ! Logiquement, les loyers des studios, très prisés par les étudiants, ont également reculé de 2% au premier trimestre.

© 2021 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #80

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub