N°80
Mai/Juin 2021
ACTUALITE

Logements neufs : une hausse des coûts des matières premières

MOTS CLES : CONSTRUCTION, PRIX, BÂTIMENT

L'organisation professionnelle s'inquiète de la hausse des prix des matières premières pour la construction des logements neufs.

La Fédération Française du Bâtiment (FFB) tire la sonnette d'alarme au sujet d'une augmentation des coûts des matières premières, depuis la fin de l'année 2020. En effet, cette hausse risque de se répercuter sur le prix final demandé aux acquéreurs dans le cadre de la construction d'un logement. En glissement trimestriel à fin janvier 2021, la FFB estime que l'aluminium, le zinc et le plomb ont subi une hausse de prix de 4%. Le prix du cuivre aurait augmenté de 6,6% et celui de l'acier de 7,6%. Les professionnels indiquent désormais que ce mouvement de hausse s'étend aux produits de plastique, au polyuréthane, et au bois de construction. La FFB craint à présent que ce mouvement touche des secteurs et des équipements plus techniques, comme par exemples ceux équipés de puces électroniques ou autres.
Cette augmentation des coûts, couplée à un risque de pénalités de retard de chantier quand les matériaux à mettre en oeuvre n'ont pas été livrés, handicape clairement les entreprises qui ont signé à prix fermes certains marchés. La FFB souhaite donc que les ordonnances du printemps 2020 soient réactivées. Pour rappel, il y a un an, au moment du premier confinement, elles avaient provisoirement gelé les pénalités de retard qui, par exemple, s'appliquent lors de la construction d'une maison ou d'un appartement en Vente en l'état futur d'achèvement (VEFA).

Incertitudes

Cette hausse du coût des matières premières intervient dans une période où les mises en chantier et les permis de construire sont en baisse. La FFB nourrit des craintes pour la suite. « Les évolutions à fin janvier ne rassurent pas, avec des permis encore en recul de 9% en glissement annuel sur trois mois, après -15% en 2020. Sans relance puissante et rapide, la barre des 300 000 logements commencés sera très probablement enfoncée au tournant 2021-2022 », prévient-elle dans un communiqué. Pour permettre au secteur du bâtiment de tenir, la FFB propose notamment de mettre en place un « permis déclaratif » pour toute opération réalisée sous permis d'aménager ou en zone d'aménagement concerté.

Rédaction : Franck Seguin, crédit photo : Pixabay

© 2021 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #80

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub