N°76
Sept./Oct. 2020
OPINION

Un logement ancien est-il vieux ?

MOTS CLES : #Neuf #ancien #sémantique

La question est dans tous les esprits : Comment va se comporter le marché immobilier après la crise due au Coronavirus, aux difficultés économiques générées par cette effroyable période, aux cessations d'activité d'entreprises et à l'explosion du chômage ?

Rédaction : Jean-François Buet

Les experts dans le domaine ne manquent pas de faire des annonces quelques fois contradictoires dans le temps, évoquant une « actuelle hausse des prix avant une récession » et un « effondrement des marchés », ou bien une « tension sur les prix » cachant une « euphorie en trompe l'oeil ». Comme à l'accoutumée il est de bon ton de différencier le marché du « neuf » et celui appelé improprement de « l'ancien », alors que nous savons tous qu'il y a plutôt lieu de distinguer les marchés suivant les territoires.

Mais, au-delà de cette évidence, et reconnaissant l'importance du choix des mots, il nous appartient à nous les professionnels de bien choisir notre vocabulaire car les mots créent l'émotion. Ainsi « ancien » est un adjectif générique qui peut vouloir signifier dans l'esprit des uns ou des autres : vieux, vétuste, abimé, obsolète, en mauvais état, non conforme, voire insalubre, ou indécent ..... et donc porter à quiproquo.

Rappelons que le décret du 30 janvier 2002 établi les critères opposables de décence d'un logement. En réalité, à partir de quel âge devrions-nous choisir cette dénomination « d'ancien » pour un logement ? Plus de 1 an, 2 ans, 5 ans, 10 ans, 15 ans, 30 ans ?

Rappelons que la date de « naissance » d'un logement correspond à sa date de livraison (ou sa DAT date d'achèvement des travaux). Techniquement, à compter de cette date, le logement réputé neuf à sa livraison, bénéficie de garanties : garantie de parfait achèvement d'un an, garantie de bon fonctionnement des éléments d'équipement pour 2 ans, et garantie décennale pour 10 ans sur le gros oeuvre.

Fiscalement, le logement est en régime dit de TVA pendant 5 ans sauf exception, puis en régime de droits d'enregistrement après. Comptablement, le bien (hors terrain) peut s'amortir sur 15 années. 30 ans, en droit correspond à une durée de prescription.

Buet

Pour les comptes du logement et les acteurs du bâtiment, seule l'année de construction importe. Ainsi un appartement acheté et livré en septembre 2020, serait déjà de « l'ancien » en janvier 2021......... !

Peut-on raisonnablement considérer comme ancien cet appartement qui est habité depuis seulement 4 mois ?

Un logement dans une résidence livrée en 1990, est-il vieux ?

Voilà bien encore une terminologie propre à l'immobilier. Dans bien d'autres domaines, le vocable est plus explicite :

Les voitures sont neuves, d'occasion, ou bien sont des voitures anciennes, Les livres sont neufs, d'occasion, ou bien des livres anciens, Les meubles sont neufs, d'occasion, ou bien des meubles anciens....

Nous voyons bien que dans cette approche, le caractère « ancien » peut recouvrer une tout autre notion. D'ailleurs bon nombre d'entrepreneurs, de constructeurs, de promoteurs ou de maçons, qui construisent des logements avec les techniques et matériaux d'aujourd'hui, apprécient néanmoins, pour leur confort personnel, de vivre dans ........... du « bel ancien » !

C'est pourquoi le terme n'est pas approprié. Depuis déjà quelques années, certains professionnels avertis ont compris le risque de méprise et de dérive du langage dicté par les seuls acteurs de la production. En effet les lobbys de la promotion n'évoquent « l'ancien » que pour mieux le ringardiser. Pas de salut hors le neuf et ses mesures d'accompagnement fiscal. Ainsi nos lois de finances successives font- elles régulièrement la part belle au neuf en délaissant le parc existant qui représente le patrimoine le plus important de nos concitoyens.

Le débat y perd en clarté. Il existe 36 millions de logements en France. C'est le parc de logements existants. Chaque année, le nombre de logements construits et nouvellement livrés est de l'ordre de 350 000 unités en moyenne. Soit un peu moins de 1% du parc. Alors pour éclairer nos politiques sur la réalité des besoins, soyons clairs et pédagogues. Parlons de logements neufs et de logements existants, sans polémique.

© 2020 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #76

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub