N°76
Sept./Oct. 2020
MARCHÉ

Immobilier ancien : la baisse des prix plutôt en 2021

MOTS CLES : #prix #valeurRefuge #immobilier

Selon le groupe bancaire BPCE, les prix de l'immobilier ancien ne baisseraient pas en 2020 tandis qu'une baisse des volumes de transactions est attendue.

Une baisse des volumes avec un impact limité sur les prix : les premières tendances dues au confinement sont sans appel. Selon les prévisions du groupe bancaire BPCE, les volumes des ventes immobilières devraient baisser au moins jusqu'en 2021 tandis que les prix, eux, pourraient se maintenir à la hausse. Les ventes dans l'ancien passeraient ainsi de plus d'un million de transactions en 2019 à 820 000 en 2020, soit une baisse de 23%. En 2021, elles augmenteraient de nouveau pour passer à 850 000 transactions.

Alain Tourdjman, le directeur des études du groupe BPCE détaille : « Une rupture sur les volumes ne signifie pas de rupture des prix en raison de l'inertie du marché immobilier, c'est pourquoi nous assisterons très probablement à une légère hausse des prix cette année avant une légère baisse en 2021 qui restera limitée grâce à des taux d'emprunt toujours très bas ».

LA PIERRE, VALEUR REFUGE

BPCE note également que l'immobilier se montre plus résilient que la bourse, ce qui avait déjà été observé durant la crise de 2008. Cette donnée conforte l'image de l'immobilier comme une valeur refuge et pourrait ainsi limiter les anticipations de recul de prix, et éliminer un risque d'une baisse brutale. Les prix de l'immobilier pourraient, selon BPCE, afficher une augmentation annuelle de 3%. En 2021, ils pourraient connaître une légère correction, de -2%.

DES RETARDS DANS LE NEUF

Au niveau du marché du neuf, l'impact de la crise a encore été plus violent que dans l'ancien. BPCE estime ainsi que les ventes d'appartements pourraient par exemple chuter de 37% en 2020 pour passer à 81 000 unités tandis que le redémarrage des chantiers de construction, en mode dégradé, a aussi allongé les délais de livraison. Ces retards pourraient décourager certains acheteurs qui se tourneraient alors vers l'ancien.

Journaliste : Franck Seguin, Crédit photo : Pixabay

© 2020 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #76

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Btiment Bta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub