N°76
Sept./Oct. 2020

Baromètre de l'immobilier
Sept./Oct. 2020

ANCIEN

Comme attendu, le marché de l'ancien a été impacté par la crise sanitaire. Les chiffres publiés par les Notaires de France confirment cette tendance avec une baisse des ventes enclenchée depuis le début de l'année. 973 000 logements ont été vendus dans l'ancien en avril sur un an, soit une baisse de 1,2 %, un recul inédit depuis la mi-juillet 2015. Le marché, qui passe sous la barre du million de transactions, retrouve son niveau de février 2019. Si un net recul de l'activité est à observer, ce chiffre ne doit pas cacher le ralentissement du marché observé depuis le premier trimestre 2020. Le volume de transactions baisse en effet légèrement depuis le début de l'année. Si le nombre de ventes conclues en février 2020 sur un an est estimé à 1 068 000, il s'inscrit en légère baisse par rapport à janvier avec 1 073 000 transactions réalisées sur un an. Et à la fin mars, 1 037 000 ventes étaient recensées. Après plusieurs années marquées par une croissance ininterrompue, le marché pourrait avoir atteint un plafond comme l'expliquent les notaires.

BAROMETRE MENSUEL

Taux

NEUF

Le marché du neuf reprend des couleurs. Sur les trois mois compris entre mai et juillet, le nombre de logements mis en chantier s'est établi à 92 900, soit un recul de 8,7% par rapport à un an plus tôt, selon le ministère de la Transition écologique, dont dépend le Logement. La baisse est logique puisque la période comprend la fin du strict confinement mis en place jusqu'à début mai contre le Covid-19. De nombreux chantiers ont été contraints à l'arrêt. Mais ce net recul doit être mis en perspective avec les précédents indicateurs, qui sont donnés mensuellement pour une période de trois mois glissants. Au second trimestre, soit la période entre avril et juin, les mises en chantier avaient chuté d'environ un quart par rapport à un an plus tôt. Leur niveau s'est donc nettement amélioré sur le seul mois de juillet. La situation est identique pour les permis, indicateur plus avancé du niveau à venir de la construction, même si leur effondrement reste bien plus marqué que pour les mises en chantier. Entre mai et juillet, 86 100 permis de construire de logements ont été octroyés, soit un recul de 27,4% par rapport à un an plus tôt. Mais, au second trimestre, la chute dépassait 40%.

© 2020 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #76

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub