N°75
Juil/Août 2020
TEMOIGNAGE

De l'euphorie à la détermination

#determination #savoirFaire #relance

C'est sans doute une forme d'euphorie qui baigne le marché immobilier depuis le 11 mai dernier.

Rédaction : Bernard Cadeau

Les clients sont revenus dans les agences après avoir beaucoup surfé sur le net, les visites se multiplient et avec elles les offres d'achat et les compromis de vente ! Certains battent même des records, qu'ils n'espéraient pas envisager. Et il faut reconnaitre, qu'après le confinement et l'arrêt quasi brutal du marché, nous en avions bien besoin !

Besoin pour les affaires et la trésorerie, bien évidemment, mais aussi besoin pour le moral, comme pour célébrer un retour à une vie normale, presque comme s'il ne s'était rien passé ! Certains peuvent même entrevoir un premier semestre proche de leurs objectifs de début d'année.

Toutefois, nous devons nous interroger : ces résultats correspondent-ils à un marché « normal » ou bien sont-ils la conséquence du décalage de deux mois des projets de nos clients ? Sans doute un peu les deux, et, sans vouloir jouer les cassandres, la perspective de second semestre doit se mesurer à différents facteurs :

- Les banques sont très prudentes et sélectives, l'accès au crédit se resserre depuis le début de l'année, les taux remontent (même si ce n'est pas rédhibitoire), l'examen des dossiers de prêt se fait plus pointilleux, l'apport personnel systématiquement exigé, l'appréciation du taux « tout compris avec assurance » se heurte au taux très bas de l'usure et contribue à exclure de fait certains candidats. Il n'est pas question de s'infliger des doubles ou triples peines ! Les notaires alertent sur un nombre élevé de promesses de vente qui ne vont pas à terme.

- Mais ce n'est pas le moment de briser l'élan de cette reprise, si nécessaire aux projets de vie et à l'économie de notre pays !

- Certains marchés seront sans doute revigorés par les changements de certaines habitudes de travail, dont le télétravail, ainsi que par l'aspiration légitime de nos clients à une meilleure qualité de vie. Une nouvelle carte territoriale pourrait se redessiner, par exemple autour des villes moyennes situées à 100 ou 150 Km de grandes métropoles, faciles d'accès, bien pourvues en haut débit internet et qui offrent des prix très compétitifs.

- La production de logements neufs est en chute et cumule le double handicap des années préélectorales et de la crise du Covid. Moins de permis de construire ont été délivrés, les ventes de logements neufs ont baissé de 30% au premier trimestre et les mises en vente de 50%, alors que les prix ont augmenté en moyenne de 2.3%.

Alors, à l'euphorie devra succéder la détermination qui est tout le contraire du renoncement.

Nous devons être déterminés à créer en permanence de la valeur pour nos clients et à la partager. Nos compétences, notre professionnalisme feront la différence.

Nous devons être déterminés à vanter et démontrer l'intérêt de l'investissement locatif auprès de nos clients. Le contexte actuel de panique boursière et de placements financiers en berne, nous offre une incroyable opportunité ! N'oublions pas que nous manquons toujours de logements locatifs !

Enfin, nous devons être déterminés à appeler nos autorités à la relance de l'immobilier, comme vecteur significatif du plan de relance de notre économie. Il faut agir vite pour relancer la demande, par exemple en assouplissant le ptz, les règles des dispositifs Pinel, en élargissant le dispositif Denormandie, en baissant les droits de mutation et de succession et en créant enfin le statut du bailleur privé qui serait logique dans la perspective du projet de loi du député Nogal.

L'incertitude ne peut s'ajouter au doute ; l'immobilier dans son ensemble est un secteur économique comme un autre ; il ne peut être laissé pour compte, sauf à casser la spirale vertueuse de la confiance génératrice d'investissement, donc créateur de richesse. Faut-il une nouvelle fois redire le caractère d'actif tangible, non délocalisable de l'immobilier ?

 
© 2020 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #75

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub