N°75
Juil/Août 2020

EDITO

L'IMMOBILIER A TOUJOURS LA COTE !

Les récentes études depuis le 11 mai ne mentent pas. Les différentes analyses dressent toujours le même constat : les Français ont gardé de l'appétit pour la pierre et le déconfinement n'a pas découragé leurs intentions d'achat immobilier. Cette donnée est rassurante pour la profession, frappée de plein fouet, comme d'autres secteurs, par quasiment deux mois d'activité au ralenti. La reprise du marché s'est donc rapidement enclenchée. Les projets, mis en stand-by mi-mars au moment du confinement, ont repris. Certains ont même évolué, comme ces envies désormais de s'évader à la compagne, de trouver un logement avec de la verdure. Les appartements avec balcon ont bondi également en flèche dans les critères de recherche. Reste maintenant à transformer l'intention en acte d'achat. Pour certains profils, l'ambiance est incertaine dans cette période post-confinement. Les taux ont bel et bien augmenté. De manière mesurée, certes, mais certains indicateurs montrent très clairement que la braderie des taux d'emprunt est peut-être un temps révolu. Une donnée : en mai, meilleurtaux.com indiquait que pas un crédit n'a été délivré à un taux inférieur à 1,1% sur une durée de 20 ans. Et la légère baisse des taux, observée depuis le début du mois de juin, ne concerne que les meilleurs profils. Cette tendance prouve que les banques restent sélectives et attentives aux emprunteurs. Ce n'est pas un secret, pour les profils fragiles, les portes d'un crédit immobilier s'ouvrent plus difficilement ces dernières semaines. Les banques redoublent de prudence et de vigilance sur la qualité des dossiers dont les refus sont en hausse. Les prochains mois diront si cette méfiance vis-à-vis des futurs acheteurs, dont la menace pèse sur l'emploi et le risque de chômage de masse, est justifiée. Elle pourrait, à court terme, provoquer un ralentissement de la demande.

DIGITALISATION DU MÉTIER

Pour autant, cela n'empêchera pas les professionnels de poursuivre leur mue vers le chemin de la digitalisation. Estimation gratuite à distance, visite virtuelle, signature électronique… : le secteur de l'immobilier a dû passer par de nouveaux outils pour maintenir le lien avec la clientèle et poursuivre cette activité. Aujourd'hui, 98% des agences sont à présent équipées d'un site internet ou sont en passe de l'être. La profession est engagée sur la voie de la digitalisation. Et pas question de faire machine arrière.

© 2020 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #75

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Btiment Bta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub