N°74
Mai/Juin 2020

Déconfinement : meilleurs agents anticipe une baisse des prix modérée

MOTS CLES : #marche #analyse #reprise

Illustration

À situation sanitaire et économique inédite, analyse inédite. Meilleurs Agents a réalisé un baromètre pour comprendre les impacts de la crise sur le marché et anticiper les changements de comportements des vendeurs et des acquéreurs. Entre attentisme, baisse des prix et potentiel de reprise... décryptage.

Rédaction : Marie Hérault

Le constat dressé par Meilleurs Agents dans son baromètre national des prix de l'immobilier est sans appel : « Après un mois et demi de confinement, le marché est toujours à l'arrêt. » La preuve, alors que le printemps est une saison habituellement florissante en termes de volume de transactions, le nombre de promesses de vente signées durant le confinement a baissé de 75 % (soit 120 000 ventes qui n'ont pas été réalisées par rapport à la même période en 2019). Quant au nombre de nouveaux biens mis en vente, il recule également avec une baisse de 66 % au niveau national par rapport au rythme habituel.

Des particuliers confiants...

Mais le tableau n'est pas si noir : 67 % des vendeurs et des acheteurs (soit 2/3) affirment en effet être sereins face à l'avenir et 68 % considèrent toujours que l'immobilier est un investissement sûr. Mieux, 53 % des vendeurs et 49 % des acheteurs affirment vouloir reprendre leur projet immobilier dès le 11 mai. D'ailleurs, la grande majorité des agences immobilières interrogées confirment qu'aucune ou très peu des promesses de vente signées avant le 17 mars n'ont été annulées. Signal supplémentaire de la résistance du marché, Meilleurs Agents observe aussi une reprise progressive de l'activité des vendeurs quant au nombre d'estimations depuis l'annonce de la date de fin du confinement.

...et incertains

De bonnes nouvelles à nuancer cependant, puisqu'au-delà de ce rebond technique déjà annoncé par les notaires, Meilleurs Agents observe aussi un recul d'environ 50 % du nombre de nouveaux projets de vente déclarés sur sa plateforme depuis le début du confinement. La reprise du marché pendant les mois de mai et de juin pourrait donc s'annoncer beaucoup moins dynamique, et le sursaut d'activité être de courte durée. « Cette baisse témoigne de l'attentisme dont devraient faire preuve les vendeurs et les acheteurs durant cette période. » Car si 90 % des particuliers n'abandonnent pas leur projet immobilier, plus de 40 % préfèrent attendre quelques semaines, voire quelques mois avant de le reprendre. La raison principale invoquée étant la crainte d'une éventuelle baisse des prix (pour 74 % des vendeurs interrogés).

Les acheteurs devraient tirer les prix vers le bas

La question de l'évolution des prix pourrait contribuer à gripper le marché, comme le rapporte le baromètre : « Les acheteurs anticipent dès maintenant une baisse des prix de l'ordre de 10 % ». Car si traditionnellement, les acheteurs et les vendeurs ont une perception différente des prix (trop élevée pour les premiers ou trop basse pour les derniers), cet écart de perception – habituellement de l'ordre de 10 points - se creuse. La preuve : il atteignait déjà les 19 points fin avril. « Ce fossé va inévitablement ralentir les négociations entre des acteurs aux positions difficilement conciliables. » Conséquence : les vendeurs les plus pressés, ou avec des contraintes personnelles, pourraient donc être amenés à accepter des offres en dessous de leurs attentes. « Ce qui pourrait se traduire d'ici la fin 2020 par un recul modéré des prix et surtout une baisse sévère du volume de transactions. »

Pour l'avenir, Meilleurs Agents préfère cependant tabler sur la stabilité du marché à long terme : « Si les incertitudes liées à la reprise économique sont levées rapidement, que les mesures annoncées par le gouvernement et la BCE portent leurs fruits et que de nouveaux épisodes de confinement ne viennent pas perturber la donne, le marché de l'immobilier devrait progressivement retrouver son dynamisme. »

© 2020 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #74

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub