N73
Mars/avril 2020
TEMOIGNAGE

L'alignement des planetes

#revolution #tiersDeConfiance #caducee

Et si les planètes des professions immobilières étaient en train de s'aligner ?

Rédaction : Bernard Cadeau

Sans être un spécialiste en astronomie, je crois savoir que le phénomène d'alignement tient à plusieurs facteurs. Tout d'abord, et sans jeu de mots, il vient de loin et prend beaucoup de temps. Ensuite, il est rare et complexe. Enfin, et c'est peut-être là que réside son enjeu, il est très éphémère. Manquer une éclipse partielle ou totale du soleil, vous renvoie à plusieurs dizaines d'années, avant le prochain rendez-vous.

Alors, pourquoi évoquer ce sujet me direz-vous ? Très simplement parce que j'ai la conviction que nos planètes professionnelles sont en train de s'aligner, et la même conviction me souffle l'urgence d'en profiter, faute de quoi, l'histoire ne repassant pas deux fois les plats, nous serions condamnés à une longue attente.

Tout ceci tient en cinq temps :
Tout commence avec l'incroyable inflation normative et règlementaire qui trace le cadre de nos actions ; nous sommes face à des règles d'une grande complexité et d'une grande technicité. Le millefeuille administratif ne cesse de grossir et l'indigestion nous guette ! Si j'ai toujours défendu publiquement la simplification de ces dispositifs, j'ai en même temps défendu l'idée que cette même règlementation était un allié objectif du professionnel face à son client. C'est une vraie opportunité de faire valoir ses compétences, et, ce faisant de créer de la valeur pour ce client.
Le second facteur, tient à la reconnaissance officielle du terme d'agent immobilier dans la loi Elan. C'est, à ma connaissance, une première, et nous devons l'apprécier à sa juste mesure. Le troisième, découle sans doute du second ; il porte un nom : le Caducée. Certains avaient plaidé, en leur temps, et avec brio, pour une organisation ordinale de nos professions. Ce n'est pas ce que le législateur a retenu.
N'en demeure pas moins que ce signe distinctif confirme l'incontestable professionnalisation de nos activités, et nous place, aux yeux du grand public, au même plan que les notaires ou huissiers. Il nous appartient dorénavant d'en être dignes et fiers.
Merci à la Fnaim d'avoir, avec d'autres, travaillé à cet épilogue heureux. Avant dernier facteur, prometteur : le rapprochement espéré de deux syndicats : Fnaim et Unis. Nous avons un impérieux besoin d'une parole professionnelle homogène, face à des pouvoirs publics qui ne comprennent pas notre représentativité fragmentée… ce qui nous dessert !
Enfin dernier facteur mais non le moindre, le projet de Loi Nogal !

Dans la même veine que ce que nous avons évoqué plus haut, qui se souvient d'un projet de loi faisant officiellement de l'administrateur de biens le tiers de confiance dans la relation bailleur/locataire ? Je réponds sans crainte d'être démenti : personne !
Il est parfois galvaudé, mais le mot de révolution me vient immédiatement à l'esprit ! Il suffit pour s'en convaincre d'observer les réactions très critiques des organisations non professionnelles et de certains éditeurs. Oui c'est bien d'une révolution dont il s'agit !

Certes il faudra garantir au bailleur un paiement à date (c'est-à-dire sans décalage) de ses loyers, mais il nous appartiendra d'inventer un nouveau modèle mêlant assurance et algorithmes développés par les Start up qui travaillent déjà à ces sujets. Limiter à un seul garant personne physique est une bonne chose ; la solvabilité est dorénavant multi facteurs. Enfin, et c'est un peu garder le meilleur pour la fin, imposer aux particuliers de séquestrer les dépôts de garantie issus de leurs transactions, entre les mains des professionnels, nous ouvre un immense champ des possibles ! Ne gâchons rien en cherchant à monnayer cet avantage ! Ayons plutôt la capacité de démontrer notre savoir-faire et de transformer ces bailleurs en clients de nos cabinets ! Dois-je rappeler que Soixante-cinq pour cent de ce marché est désintermédié, donc qu'il nous échappe ?

Alors, oui, je crois vraiment que les planètes sont enfin alignées, mais qu'il nous appartient d'en faire quelque chose de concret et de définitif : notre destin est entre nos mains ! Mais attention ! Si nous revenons à la métaphore de l'espace, la rentrée dans l'atmosphère est un exercice périlleux, d'une grande complexité et d'une grande précision. Et en cas d'erreur...

 
© 2020 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #73

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :



*



Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Btiment Bta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub