N°42
Janv./Fév. 2015

Janvier/Février 2015

CONGRES DE L'IMMOBILIER 

Des évolutions à venir

Le Congrès Immobilier 2014

Lors du Congrès de l'immobilier, en décembre dernier, le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé l'abandon de la garantie universelle des loyers (GUL).

Toutefois, un nouveau projet est en cours d'élaboration ayant pour nom le « bail solidaire ». Les bailleurs l'adoptant devront s'engager à louer leur bien à un prix inférieur à celui du marché.

En échange, ils bénéficieront d'avantages fiscaux. Autre annonce, la mise en place depuis l'automne de la garantie locative CLÉ destinée aux étudiants. Devrait suivre un autre dispositif de caution solidaire dédiée cette fois aux jeunes travailleurs et salariés précaires.

SURENDETTEMENT 

La part de l'immobilier en hausse

surendettement

La part de la dette immobilière ne cesse d'augmenter dans les dossiers de surendettement. Présente dans 8,7 % d'entre eux en 2011, elle s'étendait à 9,8 % en 2012 et 10,8 % en 2013. Pour 2014, les premières données, à la fin du 2ème trimestre, faisaient état d'un chiffre de 11,7 %.

Le montant moyen de l'endettement est lui aussi en progression : de 89 142 € en 2011, il représentait 105 400 € à la fin juin 2014.

Dans le même temps, la part des crédits à la consommation a diminué, passant de 53,8 % en 2012 à 50 % l'année suivante.

Toujours en 2013, plus de 195 000 dossiers ont été déclarés recevables par les commissions de surendettement, émanant majoritairement de personnes seules. La classe d'âge la plus concernée est celle des 35-54 ans.

IMMOBILIER 

Création de l'ANCOLS

L'Agence nationale du contrôle du logement social (Ancols) est officiellement née le 1er janvier 2015. Elle est issue de la fusion de l'Anpeec (Agence nationale pour la participation des employeurs à l'effort de construction) et de la Mission interministérielle d'inspection du logement social (Miilos).

Prévu dans la loi Alur, cet organisme a pour mission de contrôler les acteurs du secteur, notamment les groupes HLM et ceux créés autour des comités interprofessionnels du logement, d'évaluer leur efficacité et de réaliser des études et statistiques sur ce secteur du logement social. L'Ancols compte 150 collaborateurs.

IMMOBILIER 

Baisse du pouvoir d'achat immobilier

Pouvoir d'achat immobilier

Selon l'étude menée conjointement par le Crédit Foncier et l'université de Paris-Dauphine, le pouvoir d'achat immobilier a diminué en France au cours des 12 dernières années, avec des disparités suivant les villes.

A titre d'exemple, cette baisse est de 39 % à Paris, 10 % à Strasbourg. L'achat d'un bien immobilier représente en moyenne 4 ans de revenus. Il en demandait 3 il y a 15 ans.

La fracture apparaît aussi au niveau des générations : les moins de 30 ans sont de moins en moins nombreux à avoir les moyens d'acheter. Aujourd'hui, selon l'enquête, seuls 7 % des 25-30 ans peuvent aujourd'hui acheter à Paris. Ils étaient 32 % en 1998.

Parallèlement, les 50-55 ans, déjà propriétaires, disposent davantage de facilités, notamment grâce à la revente de leur précédent logement.

© 2015 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Par Christophe Héry, avocat - Jérôme Rousselle, avocat

Expression #42

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :

*

*


*


Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub