N°40
Sept./Oct. 2014

Septembre/Octobre 2014

NOUVEL INDICE 

Observatoire des prix de l'immobilier

loupe

Elaboré par Michel Mouillart, professeur d'économie à l'université Paris-Ouest et directeur de l'observatoire Crédit logement-CSA, le nouveau baromètre nommé LPI (« Les prix de l'immobilier ») vient de voir le jour.

Contrairement aux statistiques des Notaires de France, publiées tous les six mois, ce nouvel indice fournira des chiffres mensuels aux professionnels du secteur de l'immobilier résidentiel. Ce sont les prix de 280 000 transactions, dont 40 000 dans le neuf, qui seront compilés, distinguant celles faisant l'objet d'un mandat de vente, d'un compromis ou bien encore celles pour lesquelles l'acte de vente a été signé.

Autre atout attendu : une répartition régionale, départementale mais aussi par ville. Première publication prévue fin septembre.

COUP DE POUCE FISCAL 

Déduction d'impôt

travaux

Annoncée par Sylvia Pinel et Ségolène Royal, c'est une des bonnes nouvelles de la rentrée ! Depuis le 1er septembre et jusqu'au 31 décembre 2015 "… Les propriétaires et autres locataires occupant leur logement à titre de résidence principale pourront déduire de leur impôt sur le revenu 30% du montant des travaux de rénovation énergétique engagés."

A noter toutefois, qu'à partir du 1er janvier 2015, seuls les travaux entrepris par une entreprise labélisée RGE (reconnu garant de l'environnement) seront éligibles à ce crédit d'impôt développement durable. Il en existe 18 000 en France. Une aubaine à saisir, donc, d'autant que la liste des travaux concernés reste inchangée.

PERSPECTIVES 

Faible baisse dans l'ancien

économie

Dans sa dernière note de conjoncture, Olivier Eluere, économiste spécialiste du marché immobilier au sein du Crédit Agricole, estime que l'année 2014 devrait enregistrer une baisse des prix de l'ordre de 2.5 %. En manque de stimulis, notamment en raison de la désertion des primo-accédants, le marché de l'ancien trouve principalement sa cible chez les secondo-accédants et dans la baisse historique des taux.

Selon Olivier Eluere : « le mouvement de correction devrait se poursuivre cette année et en 2015, les mêmes facteurs continuant à jouer, avec toutefois deux différences. Les taux de crédit habitat devraient rester à peu près stables, voire remonter très légèrement. Les mesures de soutien au logement annoncées en juin-juillet devraient interrompre la baisse des ventes dans le logement neuf ».

ACCESSION 

Les jeunes ménages en difficulté

couple

Malgré des conditions d'emprunt optimales, les jeunes ménages sont de moins en moins nombreux à accéder à la propriété. Majoritaires en 2009, les moins de 35 ans représentent aujourd'hui seulement 44,8 % des accédants à la propriété.

La crise économique et la suppression du prêt à taux zéro dans l'ancien en 2012 ont fortement contribué à cette baisse et touchent surtout les ménages les plus modestes qui n'ont pas les moyens financiers d'acheter sur le marché du neuf.

PTZ+ 

Elargissement

PTZ+

À compter du 1er octobre prochain, les conditions de calcul et d'obtention du PTZ+ changent. Le découpage du territoire a été redéfini et environ 1 200 communes sont concernées par le nouveau zonage dont Marseille et Lyon qui basculent de la zone B1 à la zone A. Les plafonds de ressources à ne pas dépasser ont été relevés dans les zones B2 et C.

Enfin, le montant empruntable a été modifié dans toutes les zones. Ces nouvelles conditions devraient permettre d'augmenter la part des ménages ayant droit au PTZ+.

COLOCATION 

Nouvelles règles

colocataires

Nouvelles règles La loi ALUR a introduit de nouvelles mesures destinées à la colocation. Ainsi, un plafonnement et un encadrement des loyers devraient être effectifs fin 2014 dans les zones les plus tendues.

De plus, le départ d'un colocataire le libère désormais, ainsi que son garant, de la clause de solidarité six mois après son départ officiel ou si son remplaçant est inscrit sur le bail. Enfin, la colocation est également soumise aux diminutions des frais d'agence selon les mêmes critères qu'une location normale.

RELANCE 

La relance du bâtiment indispensable selon Michel Sapin

Michel Sapin

Interrogé par le Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, le ministre des Finances, Michel Sapin, a estimé que la relance du secteur du bâtiment était décisive pour l'économie française. « Ce que nous voulons, c'est que le secteur du bâtiment reparte, que les Français puissent acheter, que les Français puissent investir éventuellement pour louer, parce que c'est décisif aujourd'hui que le secteur du logement apporte sa contribution à la croissance et à l'emploi » a-t-il précisé.

METEO 

Taux historiques

famille

Selon l'analyse du courtier CAFPI, les taux de crédit immobilier n'ont jamais été aussi bas. Les prix baissent mais les acheteurs se font rares. Pourtant, les banques se montrent plus prêteuses avec un taux d'emprunt qui varie de 2,50 à 3,48 % selon la durée du crédit.

Le dispositif Pinel et le réaménagement du PTZ, annoncés par le gouvernement fin août, devraient toutefois permettre une relance auprès des investisseurs et des primoaccédants qui manquent encore de confiance en l'avenir.

© 2014 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #40

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :

*

*


*


Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub