Gestion Informatique Septembre 2008

MOTS CLES : Technologie | Outils | Gestion

Comment améliorer votre travail au quotidien ?

En quelques années, des outils informatiques performants se sont imposés dans les agences immobilières, que ce soit pour répertorier des biens, dynamiser les échanges entre confrères, déterminer un prix de vente... Leur atout : favoriser le travail des professionnels. Zoom sur ces nouvelles technologies qui vous facilitent la vie.

Les agents immobiliers peuvent aujourd'hui gérer leurs activités grâce à des logiciels d'immobilier performants. Ils ont aussi la possibilité de collaborer entre eux avec les fichiers communs de mandats exclusifs ou les fichiers communs de tous les biens d'un groupement d'agences. Adhérer par exemple à l'une des associations locales des SIA (Services Inter-Agences) ou au FFIP (Fichier Français Immobilier des Professionnels) donne accès à l'ensemble des mandats exclusifs de l'un ou de l'autre fichier d'un simple clic. Pour gérer les échanges entre agences utilisatrices, une plate-forme technique est utilisée. L'autre fait appelle à Emulis, première plateforme inter-agences en Europe. Face aux multiples offres de services informatiques, les solutions ne manquent pas pour favoriser le travail des agents immobiliers au quotidien. Mais lesquelles choisir ?

Accroître sa force de frappe grâce au fichier commun

Le fichier commun permet aux agents immobiliers de réunir leurs mandats au sein d'un même fichier informatique. Un agent a alors accès à l'ensemble des biens d'un secteur géographique et peut présenter une offre plus importante à son client. Deux types de fichiers existent : les fichiers d'exclusivités, comme les SIA (Services Inter-Agence), le FFIP (Fichier Français Immobilier des Professionnels ), les Bourses de l'Immobilier et les fichiers qui rassemblent mandats simples et mandats exclusifs. Adhérer à plusieurs fichiers est possible.

Objectif : accroître la force de frappe d'une agence en proposant aux clients une offre plus large. « Le partage de mandats exclusifs est quelque chose de difficile par nature pour l'agent immobilier. Or c'est un outil fantastique pour développer son chiffre d'affaires », assure Gilles Ricour de Bourgies, Président des Services Inter-Agences (SIA). A l'heure où seulement 45% des transactions s'effectuent par les agences immobilières, « la meilleure des ressources est de pouvoir réunir autour de soi les professionnels du secteur », confirme le Président du SIA.

Avec l'outil de diffusion des mandats exclusifs, le taux d'exclusivités double dans les trois mois qui suivent l'adhésion de l'agence, selon Bernard Grech, Président du FFIP. Quel profil faut-il avoir pour adhérer à ces groupements d'agences ? Pour leur part, les FFIP et les SIA sont ouverts à tous les agents immobiliers, qu'ils soient indépendants, membres d'un syndicat ou non... Le FFIP, créé en 2004 par de grands réseaux dont Guy Hoquet, Century Laforêt et Orpi, regroupe pourtant plus de franchisés que les SIA. Il compte 22 500 membres et 27 000 mandats exclusifs en ligne (cotisation annuelle : 1 000 €.) Les SIA, initiées en 2000 par la FNAIM, rassemblent, eux, 1875 membres répartis en associations de quartiers, et 15 000 mandats (abonnement annuel : 800 € maximum). Mais rien n'empêche de créer son propre groupement local.

WEB : L'OUTIL DE DEMAIN

Avec près d'un milliard d'utilisateurs, le web est l'avenir des outils informatiques de gestion et de collaboration. Il représente pour toutes les agences un canal privilégié de communication où les informations circulent en temps réel. Aujourd'hui, « c'est le seul support ayant une durée de vie très longue, d'après Michel Hérédia » d'Intelys, fournisseur de solutions en ligne. Accessible partout depuis son ordinateur, « la technologie Web est la plus simple en termes de déploiement », précise-t-il. Une technologie qui ferait économiser 25 à 30 % du budget du fonctionnement d'une agence.

Les fonctionnalités dédiées
à l'inter-agences

Les produits informatiques proposés aux agences possèdent de nombreuses fonctionnalités dédiées à la collaboration entre professionnels (l'inter-agences) : communication entre confrères, moteur de recherche de biens, analyse des prix de mise en vente, des prix vendus, archivage des biens, etc. Ces outils s'appuient sur la démarche du Multiple Listing Systems (MLS) aux Etats-Unis, un fichier commun qui rassemble autour de 90% des biens en vente.

En France, les données des fichiers sont accessibles par abonnement depuis une plate-forme informatique via le logiciel utilisé par l'agence ou via un accès Internet. La dernière version du logiciel Périclès permet par exemple de récupérer les mandats, ici simples ou exclusifs, des autres adhérents du fichier local, dans l'application Périclès.

Chez Emulis, l'inter-agences est une spécialité. Cette plate-forme d'échanges en ligne, propose aux associations et aux groupements d'agences des fonctionnalités destinées à aider les agences à mieux collaborer entre elles. Elle permet ainsi d'accéder en temps réel à tous les mandats exclusifs des confrères connectés à la plate-forme en France. L'utilisateur peut réaliser des études comparatives de marché grâce à la base de données des biens à vendre, vendus et sous compromis, ce qui permet d'estimer au juste prix un bien. Il a la possibilité d'observer sur son ordinateur les tendances du marché grâce à la base de données des biens vendus. « Les fonctionnalités dédiées à l'interagences sont intéressantes par rapport à la productivité. Cela permet aux agents de se recentrer sur leur rôle de conseil », explique Fabienne Cuminal, Directrice commerciale d'Imminence, éditeur d'Emulis.

Objectif de ces services : faire gagner toujours plus de temps aux agents. A ce titre, Périclès est en train de mettre en place « un avis de valeur » pour l'archivage des biens. « Il s'agit d'un outil qui prendra en compte 50 critères différents pour évaluer un bien sur le plan financier (états extérieurs, prix au mètre carré...) », décrit Claude Bas, directeur du réseau 4% Immobilier utilisateur du logiciel.

Choisir le bon logiciel

Une large gamme de logiciels d'immobiliers, disponibles sur commande ou en ligne, permet aux professionnels de gérer l'ensemble de leurs activités : gérance locative et saisonnière, syndic de copropriété, transactions... Ces logiciels proposent également des services en ligne tels que centre d'appel, service d'après-vente et assistance personnalisée. Que ce soit de la gestion de fichiers, de l'édition automatique de compte-rendu ou de la création d'affiches pour les vitrines, tout est conçu pour faciliter le quotidien de l'agent immobilier. « Quand vous écrivez vos procédures, comme la signature d'un mandat, cela s'enchaine en automatique, ce qui évite les erreurs sur la saisie », explique Michel Hérédia, Directeur d'Intelys. Ce fournisseur a la particularité d'offrir une solution globale en ligne pour toutes les activités d'une agence, afin de ne pas se retrouver avec plusieurs logiciels (gérance, location…) comme c'est le cas dans beaucoup de grandes structures. Cela permet entre autre d'éviter les ressaisies et d'accéder à toutes les informations en temps réel.

Sur le marché les offres se partagent entre les logiciels pour les petites agences, ceux pour les gros comptes et entre offres globales ou non. Les grands groupes possèdent souvent leurs propres logiciels : ORPI utilise par exemple le logiciel Odyssée de l'éditeur de logiciels IDC, Century 21 utilise Trans21 de Naxos, Guy Hoquet Minimage, Laforêt, Avis Immobilier, Solvimmo et Keops utilisent Périclès. Pour les agences indépendantes, les offres foisonnent : extr@immo (de l'éditeur IDC), CanalTrans (Naxos), Elena (Krier), ICS (ICS), Transactis (Immofact), Immostore…

Comment choisir le bon ? « En étudiant ses besoins et la façon dont on souhaite travailler », répond Michel Hérédia. Il faut savoir ensuite que le choix technologique (serveurs, bases de données, système d'exploitation…) influe sur la durée de vie d'un logiciel. Sont également à prendre en compte : la taille de l'entreprise et son évolution (pour une solution de type grand compte), la viabilité de l'accès aux données ou encore la base de données du logiciel. Les standards mondiaux de bases de données (Oracle, DBZ d'IBM et SQL Server de Microsoft) coûtent chers mais supportent un grand nombre de données.

3 QUESTIONS
à fabienne Cuminal, directrice commerciale d’emulis

Une aide précieuse au moment de la prise d’un mandat

Expression : Quels sont les fonctionnalités de la plateforme Emulis qui permettent à un agent d'être plus performant dans son activité ?

Fabienne Cuminal : « De multiples fonctions favorisent le travail du professionnel. Par exemple, grâce au module statistiques, un agent peut avoir des informations précises vis-àvis du mandant pour faire des parallèles entre le marché d'aujourd'hui et celui d'il y a un an. Cela permet, grâce à la base de données des biens vendus par l'ensemble des agences, de connaître le prix au m² vendu par type de bien, par quartier. Il dispose d'un outil simple pour analyser les évolutions de prix, connaître l'écart entre le prix de vente et le prix vendu, ainsi que les délais de vente. Grâce au comparateur, l'agent a la possibilité de comparer un bien à estimer par rapport aux biens actuellement en vente, aux biens sous compromis, aux biens vendus. Il peut ainsi formaliser sa proposition à son client vendeur avec des éléments concrets. Ces deux modules sont une aide précieuse au moment de la prise d'un mandat exclusif et de l'évaluation d'un bien. »

Expression : En quoi consistent les services associés à la plateforme ?

Fabienne Cuminal: « Nous avons constaté qu'il était important de fournir aux agents immobiliers des services associés pour tirer pleinement profit de la démarche. Aujourd'hui, nous sommes le seul opérateur à proposer une offre de services complète. Nous avons plusieurs modules de formations qui permettent aux agents immobiliers de mieux maîtriser la démarche inter-agences et la prise de mandats exclusifs. D'autre part, des animateurs formateurs assurent un suivi personnalisé et accompagnent chaque agence. L'objectif est d'avoir une bonne prise en main d'Emulis et de la démarche MLS. En plus de ces services nos développeurs commerciaux interviennent. Ils sont dédiés au recrutement de nouvelles agences. Leurs missions : développer et accélérer le maillage dans un délai optimum » .

Expression : Quelles sont les fonctionnalités d'Emulis dédiées à l'inter-agences ?

Fabienne Cuminal : « L'inter-agences permet de travailler en collaboration avec ses confrères d'un même bassin de vie pour être plus efficace. Nous fédérons des agences quelle que soit leur appartenance, c'est-à-dire d'une manière transversale et non horizontale (agences appartenant à des réseaux, agences indépendantes...). La plate-forme permet justement de gérer ces échanges entre agences : diffusion des mandats exclusifs en temps réel, communication avec l'ensemble des confrères via la plateforme, demande de visites d'un bien directement en ligne... Un historique des opérations sur chaque bien est disponible, ce qui permet de savoir si le bien a baissé de prix, s'il est en vente ou sous compromis, si une offre a été faite et à combien….

Chloé Delahaye

© 2008 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Information de l'immobilier Expression #4

Version .pdfWebmagazine
pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :

*

*


*


Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub