N°31
Mars/Avril 2013

Mars/Avril 2013

Rénovation 

Un fond d'investissement pour réhabiliter les logements

Duflot

Les représentants de l'immobilier du plan «Bâtiment durable » ont remis leur rapport aux ministres de l'Ecologie et du Logement. Des perspectives ont été annoncées, dont la création d'un fonds d'investissement public-privé pour financer la rénovation thermique de 500 000 logements en France. Estimant que le gouvernement, seul, ne pourra atteindre son objectif de rénovation à l'horizon 2016 de 500 000 logements par an, et constatant que des fonds spécialisés dans l'efficacité énergétique émergent en Europe et à l'international, ils prévoient que le fonds supporterait directement les investisseurs en régions. Alimenté à hauteur d'1 à 2 Md ? en fonds propres par la Caisse des dépôts, il lèverait ensuite des capitaux. Seul bémol: un des experts craint que les tiers financeurs n'exigent des rentabilités qui élèveraient les montants des projets, les dispositifs privés de marché n'étant pas adaptés aux politiques touchant aux populations peu solvables.

Inquiétude 

Les promoteurs immobiliers redoutent « une catastrophe industrielle et sociale »

L'inquiétude est forte du côté des promoteurs immobiliers devant la chute vertigineuse des ventes (- 28 % de ventes en 2012, soit le niveau le plus bas depuis 1996). « Le risque est grand de voir le secteur subir un véritable désastre industriel et social », a déclaré François Payelle, président de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). Après un mois de janvier « très mou », craignant que la crise qui sévit ne se poursuive en 2013 et au-delà, il espère que le nouveau dispositif d'incitation fiscale « Duflot », avec ses 40 000 ventes prévues, donnera « toute son efficacité ». Les promoteurs appellent les pouvoirs publics à convaincre investisseurs institutionnels, banques et assurances, de revenir sur le secteur du logement, et d'endiguer la chute des mises en chantier. Du côté des experts, en effet, on prévoit 282 000 mises en chantier en 2013, bien loin de l'objectif des 500 000 logements prévus par le gouvernement.

Etude 

Les loyers ont augmenté moins vite que l'inflation en 2012

C'est ce que révèle une étude de Century 21. Contrairement aux dix dernières années durant lesquelles les loyers ont globalement suivi l'inflation, en 2012 il n'y a qu'à Paris que l'investissement locatif a été rentable. Les studios, sur le long terme, ont largement dépassé l'inflation puisqu'en 10 ans leur loyer moyen est passé de 355 à 445 euros. Ce sont les grandes surfaces qui ont essuyé le plus gros repli malgré une raréfaction de l'offre. Conséquence: certains propriétaires ont réduit leur « effort pour l'entretien et l'amélioration des logements loués », remarque Century 21. La mobilité résidentielle des locataires du secteur privé a également et fortement reculé. Enfin, la durée de vacances des biens a augmenté. Résultat : « Beaucoup de bailleurs n'ont eu d'autre choix que de baisser le loyer d'origine afin de trouver preneur », constate le cabinet. Selon l'enquête, ce fait s'est avéré réel pour une location sur quatre à l'exception de Paris où la demande de location reste très forte.

Benjamin Bara

Benjamin Bara

Directeur du Développement chez Guy Hoquet

Diplômé de l'Ecole supérieure de commerce de Compiègne, Benjamin Bara débute sa carrière en 1997 comme directeur de Cleanauto, puis comme responsable du département création reprise chez AGF Scop Entreprises. En 2003, il créé son cabinet de conseil en création et reprise d'entreprises, puis devient consultant en ressources humaines au sein de RH Performances à partir de 2005. Directeur du développement de Sineo puis du réseau de franchises Norauto, il a quitté son poste pour prendre la direction, à 38 ans, du Développement réseau Guy Hoquet l'Immobilier.

Franck Hélary

Franck Hélary

Directeur général logement Ile-de-France chez Bouygues Immobilier

Titulaire d'une maîtrise de commerce et finances de l'IUP de Sceaux, Franck Hélary exerce des responsabilités au sein de Bouygues Immobilier depuis 1995. D'abord responsable programmes puis responsable développement en Ile-de-France, il dirige l'agence Côte Basque à partir de 2000, puis l'agence Nord Ouest et la filiale Maisons Elîka. Directeur commercial central de Bouygues Immobilier en 2011, il a pris les fonctions de directeur général logement Ile-de- France en janvier dernier, à 42 ans.

Philippe Morel

Philippe Morel

Directeur central des fonctions support logement

Philippe Morel, 43 ans, diplômé de l'Ecole Supérieure de Commerce de Nantes/Audiencia, a exercé dix ans au sein du groupe Ford, notamment comme directeur de Jaguar Financial Service et Mazda Bank. Après un passage chez Finaref, il entre chez Bouygues Immobilier en 2006, comme directeur commercial central, directeur général Maisons France puis directeur général nouveaux produits, avant d'être nommé en 2013 directeur central des fonctions support logement.

© 2013 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #31

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :

*

*


*


Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub