« Le marché de l'immobilier reste très concurrentiel »

Tribune Juillet - Août 2008

Le courtier en ligne Empruntis.com table sur une montée des taux cet été et sur une baisse des prix de l'immobilier dans l'ancien de l'ordre de 4% pour la fin de l'année.

Geoffroy Bragadir - Fondateur Empruntis

« Pour la première fois depuis 2003, le taux fixe moyen des prêts immobiliers sur 20 ans a franchi la barre des 5%. La raison principale de cette hausse importante est la remontée des OAT ( Obligations Assimilables du Trésor ) qui sont la référence du financement à long terme des banques. Celles-ci sont ainsi passées en quelques jours de 4,55% le 2 juin à 4.79% le 26 juin. Dans une situation de marchés financiers très volatils depuis cet été, les banques avaient reconstitué une partie de leur marge sur les crédits immobiliers, et ceci pour se positionner de manière attentiste. La remontée soudaine des OAT a fait disparaître ce surcroît de marge, forçant les banques à remonter leur prix afin de ne pas passer en dessous de leur coût de refinancement.

Les banques anticipent également les propos orthodoxes de la BCE (Banque Centrale Européenne) dont le taux directeur pourrait augmenter de 0,25 point ( de 4,00 à 4,25) au début de l'été. Ce nouveau tour de vis probable de la Banque Centrale a pour objectif de lutter contre l'inflation en relevant le loyer de l'argent à court terme dans la zone euro. A l'heure où les discussions sans fin sur le pouvoir d'achat sont à la mode, voici un exemple très concret d'augmentation de dépense que l'on peut considérer comme une contrainte.

Un produit d'appel

Pour autant, les banques n'ont pas durci leurs conditions d'octroi de prêts. Ce n'est pas dans leur intérêt, surtout que ces conditions sont déjà très dures en France depuis 2005. Le crédit immobilier est un produit d'appel pour les banquiers et ils les vendent souvent à perte. On peut s'estimer heureux d'avoir un secteur du crédit très ferme pour éviter une crise des subprimes à l'américaine. En fait, la perception de difficultés d'accès au financement est essentiellement due à la hausse des taux.
Voici un exemple concret : pour un emprunt de 150 000 € sur vingt ans et depuis la situation la plus favorable en octobre 2005, la mensualité a progressé de 14% tandis que le coût total du crédit a bondit de 49% ! De fait, cette hausse exclut de la population des « finançables »une personne sur cinq. Nous assistons à la fin de « l'effet d'aubaine des bas taux ». Cependant, toutes les banques partenaires d'Empruntis.com offrent aujourd'hui des produits de financement à 100% et à 110% pour l'investissement locatif.

Actuellement, nous avons des éléments qui nous font penser que les taux vont monter cet été, pendant que les Français seront à la plage. Nous tablons sur un taux moyen sur 15 ans à 5% et un taux moyen sur 20 ans à 5,20 ou 5,25%. En octobre, si le marché se redynamise et que les vendeurs intègrent la baisse des prix de 4% dans l'ancien pour 2008 et entre 4 et 6 % pour 2009, il peut y avoir une pression pour faire baisser les taux car le marché reste très concurrentiel. En effet, au-delà des taux moyens, nous disposons encore chez empruntis.com de taux à 4,50% pour les bons dossiers sur 20 ans. »

© 2008 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Information de l'immobilier d'Expression #3

Version .pdfWebmagazine
pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :

*

*


*


Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub