Taux de financement :
Les mécanismes qui les font augmenter

Juridique Juillet - Août 2008

Mots clés : Crédit | Taux | BCE
Les taux sont un levier nécessaire pour le financement d'un bien immobilier

Les taux sont un levier nécessaire pour le financement d'un bien immobilier. En augmentation depuis mai, ces taux peuvent-ils freiner les velléités d'achats des Français ?

De quoi parle-t-on ?

Le futur acquéreur d'un bien immobilier doit presque obligatoirement passer par là : il doit souscrire un crédit immobilier afin de financer l'achat de son bien. L'apport personnel peut permettre de financer une partie du bien, les frais de notaire, etc, mais permet rarement, sauf vente préalable d'un bien immobilier, d'en financer l'intégralité. Les crédits varient en fonction de la durée et du taux. Plus le taux est élevé, plus le bien reviendra cher à l'emprunteur. De même, plus la durée du crédit est longue, plus le taux d'emprunt sera élevé car la banque aura plus de risques de prêter de l'argent à long terme.

La question : Quels sont les facteurs de la hausse des taux ?

Quels sont les facteurs de la hausse des taux ?

Le courtier immobilier en ligne Empruntis a annoncé mi-juin une augmentation des taux d'intérêts destinés aux particuliers, enregistrant des hausses de l'ordre de 0.20% entre début mai et mi-juin. Ainsi le taux fixe moyen des prêts immobiliers sur 20 ans a franchi la barre des 5%, un niveau jamais atteint depuis l'année 2003. Faut-il croire à une augmentation des taux lors du troisième et quatrième semestre 2008 ?

L'EXPLICATION DE L'EXPERT

Christophe Cremer - PDG de meileurtaux.com

Nous assistons à une crise financière. Les OAT étaient à 4,14% en mars et sont aux alentours des 4,80% aujourd'hui. Les banques, qui étaient alors dans une position confortable avec une marge positive, se doivent de répercuter cette hausse sur leurs taux de crédits. De plus, la Banque Centrale Européenne doit lutter contre l'inflation et donc remonter une ou plusieurs fois son taux directeur cet été. Si l'inflation est combattue, les marchés financiers redeviendront sages. Les prix de l'immobilier ont pris 70% depuis 2002. Heureusement, la durée des crédits s'est allongée dans le même temps. Malheureusement, la hausse des taux de crédit habitat diminue de manière significative la capacité d'emprunts des Français. La fin de l'année ne sera pas simple

La réponse : il existe deux raisons principales à la hausse des taux

La première est la remontée importante des OAT (Obligations Assimilables du Trésor) qui sont la référence du financement à long terme des banques. Celles-ci sont ainsi passées en quelques jours de 4,55% le 2 juin à 4,80% le 18 juin. Ainsi, les banques ont relevé leur taux pour accroître leur marge et ne pas passer en dessous de leur taux de refinancement. Deuxième raison : l'annonce quasi-certaine le 4 juillet de Jean-Claude Trichet, le Président de la BCE (Banque Centrale Européenne) d'un relèvement de son principal taux directeur à 4,25%. Ce taux court est à 4% depuis juillet 2007. Pour l'emprunteur, les conséquences sont directes. Par exemple, avec une mensualité de 1 000 €, la capacité d'achat a diminué de 4% et le coût du crédit augmenté de 7% entre juin 2007 et juin 2008. Pour autant, les taux restent favorables à l'achat en France, comparé à l'étranger où ils sont supérieurs environ de 1,5 point.

Hortense des Dorides

© 2008 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Information de l'immobilier d'Expression #3

Version .pdfWebmagazine
pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :

*

*


*


Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub