N°22
Sept/Oct. 2011

Actualités Septembre / Octobre 2011

EVALUATION

L'immobilier français surévalué

France

Selon une étude publiée par The Economist, la France serait le 3ème pays du monde où l'immobilier serait surévalué, et viendrait juste après l'Australie et Hong Kong. Son taux de surévaluation serait de l'ordre de 48%, ce qui correspondrait à l'écart entre le prix des biens vendus et leur valeur locative, en tenant compte des services fournis. Pour la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), l'alerte se matérialise dans le recul spectaculaire des ventes de logements neufs au 2ème trimestre 2011 de 17% sur un an alors que les prix continuent d'augmenter (+10%).

Immobilier ancien

Immobilier : activité en repli selon Century 21

century21

Le réseau immobilier Century 21 (900 agences franchisées en France) a constaté au 1er trimestre 2011 une baisse du volume des transactions sur le marché de l'ancien au niveau national. Un repli de l'activité lié à la hausse des prix sur la période. Selon l'enseigne, au 1er semestre 2011, les prix de l'immobilier ont ainsi enregistré au niveau national une hausse de 7,4 % sur 12 mois, après une progression de 8,7 % en 2010. Conséquence de cette hausse des prix, selon Century 21 : les volumes de transactions ont baissé entre le 1er semestre 2010 et le 1er semestre 2011, et subi une correction de - 7,1%.

Analyse

Immobilier : La France "à l'abri" de la bulle selon Cafpi

Le crédit offre-t-il des garanties suffisamment fortes pour contrer la bulle ? Le courtier en crédit immobilier se veut rassurant quant à l'éventualité d'une bulle immobilière en France. Selon lui, le scénario observé aux Etats-Unis ou en Espagne risque peu d'arriver dans l'Hexagone, du fait du faible recours des emprunteurs au crédit à taux variable. Le professionnel du crédit va dans le sens d'une récente étude de l'Insee, qui tend à montrer la sécurité du crédit français par rapport au modèle d'autres pays où la bulle a éclaté. Comme aux Etats-Unis ou en Espagne.

Sondage

Baisse de moral des ménages vis-à-vis de l'immobilier

La FNAIM (Fédération nationale de l'immobilier) a présenté le 7 juillet dernier les résultats de la 7ème "vague" de sondages IFOP sur la perception des ménages vis-à-vis de la conjoncture de l'immobilier. Il en ressort, au moyen d'un indicateur synthétique de tendance, que le moral des ménages vis-àvis de l'immobilier se dégrade et retrouve son niveau atteint en fin de crise financière. Apparaissent notamment une dégradation de la perception des conditions d'obtention d'un crédit (29% des Français interrogés pensent que c'est facile contre 36% fin 2010) et de l'attractivité des taux (ils ne sont plus que 44% à les trouver attractifs contre 62% fin 2010), et un net amenuisement de la part des sondés trouvant que la conjoncture est favorable à un achat immobilier (29% contre 36% fin 2010), alors que la part de ceux qui pensent que c'est le moment de vendre augmente (33% contre 32% fin 2010).

Chiffre

Les notaires constatent une baisse des prix

Notaire

Près de 85 % des notaires consultés conseillent de vendre, une tendance qui s'accentuerait à la rentrée. L'affolement des notaires franciliens sur les prix de l'immobilier à Paris, qui viennent de passer la barre des 8 000€/m2, ne trouve pas écho chez les notaires de province. La dernière enquête d'Immonot fait état d'un « retournement du marché en France ». Entre mai et juin 2011, 34 % d'entre eux ont en effet constaté une baisse des prix dans l'ensemble de l'Hexagone. A contrario, ils ne sont que 4 % à parler d'une hausse des prix.

Paris

Acheter moins cher à Paris c'est possible

A Paris, l'immobilier continue à flamber. Selon les derniers chiffres publiés par la chambre des notaires de Paris-Ile-de- France, le prix moyen au mètre carré atteint 7 890 ? à la fin avril 2011, soit une progression de 5,4% sur trois mois (de février à avril 2011) et de 21,7 % sur un an. Et il est fort probable que la barre des 8 000 ?/m² ait été atteinte au 1er semestre, moyenne qui s'applique aux appartements situés au 2ème/3ème étage, sachant qu'une surcote s'opère pour les biens des niveaux supérieurs et une décote pour ceux des niveaux inférieurs. Dans ce cadre il est possible de faire des affaires sur les appartements situés au rezde- chaussée.

Nominations

Jean-Michel Mangeot et Daniel Cresseaux

ont été nommé au sein de la FPI Président des promoteurs immobiliers de France (FPI) et secrétaire général

Marc Pigeon, président de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) annonce les nominations de Jean-Michel Mangeot (51 ans) en qualité de délégué général, et de Daniel Cresseaux (61 ans) comme secrétaire général (directeur technique environnement et qualité).

Bruno Deletré, nommé au sein du Crédit Foncier Directeur général

Bruno Deletré

Bruno Deletré est nommé directeur général du Crédit Foncier. Il succède à François Blancard qui devient conseillé de François Pérol, président du directoire de BPCE.

© 2011 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Expression #22

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :

*

*


*


Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub