Spécial Salon : Acheter ? Juin 2008

Est-ce encore le bon moment pour acheter ?

Mots clés : Achat | Prix de l'immobilier | Valeur refuge

Cette question taraude tous les postulants à l'accession à la propriété et ils sont nombreux en France. Entre la location et l'achat d'un bien, leur coeur balance. Les professionnels de l'immobilier avancent des arguments : la valeur refuge de l'immobilier face à la bourse, l'évolution des prix et des taux d'intérêts.

Près de 60% des Français sont propriétaires de leur résidence principale. C'est peu comparé à la Grande Bretagne (71%), à la Grèce ( 76%) ou à l'Espagne ( 84 %). Etonnant lorsque l'on sait que les Français sont plus de 90% à vouloir devenir propriétaires. On peut se demander quelles sont les bonnes raisons à vouloir devenir propriétaire aujourd'hui et quelles sont les raisons pour lesquelles les Français ne sautent pas le pas.

La pierre

Toujours une valeur refuge La pierre est considérée comme un investissement concret,

Toujours une valeur refuge La pierre est considérée comme un investissement concret, contrairement à la bourse. Depuis la crise des subprimes, la méfiance envers les placements financiers s'est accrue. « La situation économique actuelle est la meilleure démonstration de la valeur refuge de l'immobilier. En l'espace d'un an et demi, on a vu des grandes sociétés boursières, les banques par exemple, dont la valeur a été divisée par deux. Aucun bien immobilier ne perd une telle valeur », explique Serge Redon, directeur du réseau L'Adresse. « On remarque que les personnes qui se tournaient vers la bourse reviennent vers l'immobilier. Ils se rendent compte que c'est une valeur qui reste à haut niveau », insiste Vincent de Monval, directeur marketing Maisons Pierre. Preuve en est, cet exemple avancé par Fabrice Abraham, Directeur Performance Réseau Century 21 France : « L'immobilier a toujours été une valeur refuge.

L'immobilier a toujours été une valeur refuge

Les prix moyens au m² dans l'ancien en 1995 étaient de 1300 €. Ils sont maintenant à 3200 €. Un propriétaire qui a acheté un bien immobilier en 1995, le plus souvent à l'aide d'un crédit, a vu son patrimoine triplé ». Pour Virginie Rodrigues, Responsable de la communication chez Mona Lisa Investissements, investir dans un bien immobilier a quatre atouts : « se créer une trésorerie supplémentaire, avoir une sécurité pour sa famille, avoir un apport supplémentaire pour la retraite et se créer un patrimoine immobilier ».

La qualité des biens

Roger Abeccassis, directeur associé chez Groupe Consultants Immobilier

De plus en plus de différenciation Au-delà des prix, les professionnels de l'immobilier assistent à une différenciation en fonction de la qualité des biens. « Ma prévision sur le court et moyen terme est une hausse des prix très sensible pour les biens de qualité, et par contre une stagnation voire une légère dépréciation des appartements ou biens qui sont de piètre qualité. Maintenant, ce qui est beau se vend cher et ce qui ne l'est pas ne se vend pas ou reste très longtemps sur le marché, très sélectif », explique Roger Abeccassis, directeur associé chez Groupe Consultants Immobilier.

Ils ont dit « OUI »

Jean Lavaupot, Président réseau Era Immobilier France Jean Lavaupot, Président réseau Era Immobilier France :

« Est-ce que c'est le moment d'acheter ? Je réponds inexorablement oui ! C'est toujours le moment d'acheter car il n'y a jamais eu, à ma connaissance, de baisse de prix de l'immobilier sur des périodes de 10 ans. C'est toujours intéressant d'acheter même en ce moment ».

Olivier Bokobza, Directeur général Espace Immobilier BNP PARIBAS Olivier Bokobza, Directeur général Espace Immobilier BNP PARIBAS :

« On a aujourd'hui une offre disponible et qui permet donc aux différents accédants ou investisseurs de se positionner en toute tranquillité en ayant toute l'information et le choix nécessaire à la concrétisation d'une opération immobilière ».

René Pallincourt, Président de la Chambre Nationale de la FNAIM René Pallincourt, Président de la Chambre Nationale de la FNAIM :

« J'aurai tendance à dire qu'il est toujours le moment d'acheter à condition d'acheter un bien qui réponde aux besoins de l'acheteur. Il faut avoir un cahier des charges bien défini. Il faut réfléchir à son acquisition et ne pas s'emballer. Pour autant, il faut avoir un coup de coeur ».

Bruno Lesterlin, PDG Groupe Gestraco Bruno Lesterlin, PDG Groupe Gestraco :

« Je pense qu'il y a de bonnes opportunités pour acheter des maisons. La maison individuelle est un bon refuge en terme de plus value. Les charges de copropriété ou d'ascenseur n'existent pas ».

Les prix : La stabilisation se confirme

Les prix : La stabilisation se confirme

Depuis 10 ans, les prix n'ont cessé d'augmenter. Aujourd'hui, les professionnels assistent à une stabilisation des prix. Une situation expliquée par Patrick Leroy, Directeur Fondateur La Résidence Immobilière : « Les prix sont régis par l'offre et la demande. On a constaté sur les six derniers mois que l'offre avait augmenté donc l'augmentation des prix s'est stabilisée ». « L'atterrissage des prix est réellement en train d'arriver. Pour 2008, on prévoit une hausse continue mais limitée. Elle devrait se stabiliser sur l'ancien au niveau national avec différents micro-marchés et une progression de l'ordre de 3% pour le neuf », précise Olivier Bokobza, Directeur Général Espace Immobilier BNP PARIBAS. Sur le marché du neuf, cette tendance ne se confirme pas dans Paris intramuros : « Il y a encore un marché très inflationniste dans Paris car l'offre y est très réduite. Nous avons le même phénomène sur la Côte d'Azur où le marché s'est envolé. Sur ces deux marchés très atypiques, les prix sont aujourd'hui entre 6 000 et 12000 € le m² », précise William Truchy, Directeur général adjoint marketing et commercial chez Kaufman & Broad.

Pour se faire une idée des prix et de la situation actuelle du marché immobilier, le mieux est de se préparer à devenir propriétaire et de s'informer. Le Salon National de l'Immobilier, organisé par Promo Expo Conseil, est le rendez-vous incontournable du futur propriétaire. « L'immobilier devient un sujet sérieux pour les Français. Les futurs clients viennent exposer leurs projets et se préparent de plus en plus tôt, lorsqu'ils estiment qu'ils peuvent devenir propriétaire au lieu de locataire. L'intérêt de ce type de salon est de connaître son pouvoir d'achat immobilier en fonction de son projet personnalisé », explique Pacifique Robineau, de Promo Expo Conseil.


René Pallincourt, Président de la Chambre Nationale de la FNAIM

Les prix de l'immobilier : Vus par René Pallincourt, Président de la Chambre Nationale de la FNAIM

« Je crois qu'on ne peut pas parler du marché immobilier en 2008 sans faire un retour en arrière. 2004 a été l'année où le marché était le plus dynamique. Nous avions enregistré une hausse extrêmement rare de 15,4%. Le marché s'est emballé car les besoins étaient importants. Le moral des ménages participait également à ce mécanisme. En 2005 et 2006, nous avons constaté un ralentissement de la hausse avec 10%. En 2007, nous avons voulu parler de hausse plus modérée de 4 ou 5%. Maintenant, en 2008, nous évoquons un mouvement de stabilisation. Les chiffres de notre observatoire sur les 12 derniers mois attestent d'une hausse de 2,7%. Nous pouvons supposer que, dans les mois et années à venir, le marché ne réagisse pas aussi bien que ces dernières années, en partie à cause du moral des ménages en berne, et qu'on soit face à une véritable stabilisation. C'est le fameux atterrissage des prix que nous avançons depuis 2005 ».

Bernard Cadeau, Président du réseau Orpi Bernard Cadeau, Président du réseau Orpi :

« Que l'on soit locataire ou acheteur, il faut se loger. Entre un loyer et un financement d'acquisition, il est évident que sur le moyen et le long terme, il vaut mieux se porter acquéreur car c'est le moyen incontournable de se constituer un petit capital et un apport à la revente plutôt que de reste locataire toute sa vie ».

Jean-Christophe Pou, Directeur commercial national, Groupe Carrere Jean-Chris. Pou, Directeur commercial national, Groupe Carrere :

« La retraite est un point d'interrogation pour une grande partie des Français. Etre capable de se constituer un petit capital en vue de la retraite, ou en tout cas de revenus complémentaires, est important ».

Hortense des Dorides

© 2008 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Information de l'immobilier Expression #2

Version .pdfWebmagazine
pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :

*

*


*


Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub