N°17
Nov./Dec. 2010

Actualités Novembre / Décembre 2010

L'immobilier cartonne à la télé

Le 17 octobre, le magazine Capital sur M6 a attiré 3,8 millions de téléspectateurs

M6 télévision

Avec une émission sur le thème « Acheter ou louer : Quand l'immobilier repart en flèche ». Avec 15,7% de part d'audience auprès des 4 ans et plus, c'est son meilleur score depuis le démarrage de la saison 2010-2011, confie la chaîne. Cette performance exceptionnelle confirme une tendance observée de longue date : l'immobilier « cartonne » à la télé, et ce même en deuxième partie de soirée! Ce n'est pas Stéphane Plaza, la star des agents immobiliers avec son émission « Recherche appartement ou maison » qui dira le contraire. La saison 2009-2010 avait enregistré en moyenne 3,1 millions de spectateurs, soit 12,9% de part de marché. Entre les émissions de déco, d'architecture d'intérieur, de vie pratique et conseils de vente, l'immobilier se fait la part belle sur le paysage audiovisuel et semble passionner de plus en plus de Français.

Le DPE

Affichage obligatoire du DPE. et sanctions.

Le MEEDDM (Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer) vient de promulguer le décret pour rendre obligatoire l'affichage des étiquettes du DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) sur les annonces immobilières.

Cette loi sera appliquée dès le 1er janvier 2011 par les professionnels de l'immobilier (agences, promoteurs, constructeurs et bailleurs) et les particuliers, pour tout bien concerné par le DPE.

Les publications périodiques dans la presse devront simplement mentionner la lettre majuscule correspondant à la classe de performance du bien. Pour les annonces en vitrine et sur internet il faudra aussi inclure l'étiquette correspondant aux consommations d'énergie détaillées.
Certains ont relevé qu'en l'état, le texte publié ne comporte aucune allusion à d'éventuelles sanctions en cas de défaut de cet affichage obligatoire. C'est pourquoi Benoist Apparu a rappelé le 27 octobre que le droit civil prévoit déjà des pénalités pour cette infraction :

  • L'annulation du contrat (vente ou location) au titre du dol (agissement trompeur , manoeuvre préjudiciable qui a entraîné le consentement qu'une des parties n'aurait pas donné en connaissance de cause).
  • 37 500 € d'amende et 2 ans d'emprisonnement au titre de la publicité mensongère.

L'EPADESA

La création de l'EPADESA reconduit les administrateurs de l'EPAD

Le magazine « Le Point » du 22 octobre annonçait la désignation de Jean Sarkozy et Patrick Devedjian comme représentants du Conseil Général des Hauts-de-Seine dans l'administration de l'EPADESA. Il s'agit en réalité d'une reconduction du poste qu'ils occupaient à l'EPAD, l'Établissement public d'aménagement du quartier d'affaires de La Défense.

Depuis un décret publié cet été l'EPAD a fusionné avec l'Établissement public d'aménagement de Seine-Arche (EPASA) pour former l'EPADESA : l'Établissement public d'aménagement de La Défense et de Seine-Arche.

Ce nouvel organisme d'opérations d'intérêt national voit son champ d'action étendu sur une surface de 564 hectares, contre 479 pour les deux précédents établissements. Sa mission est « de procéder à toute opération de nature à favoriser l'aménagement, le renouvellement urbain, le développement économique et social et le développement durable ».

Le premier Conseil d'Administration de l'EPADESA se tiendra le 5 novembre. C'est à cette occasion que sera élu son président.

Sécurité immobilière

La FNAIM s'associe au Préfet de Police

FNAIM

La Chambre FNAIM Paris Ile-de-France a marqué son engagement dans la lutte contre l'insécurité en signant une convention avec le Préfet de Police le 24 septembre dernier. Ce partenariat s'articule autour de trois axes :

  • Coordonner les efforts des différents acteurs dans la prévention contre les incivilités et de la délinquance.
  • Lutter contre le blanchiment d'argent avec les agents immobiliers.
  • Sensibiliser les syndics de copropriété sur leur obligation de garantir la sécurité des parties communes des immeubles qu'ils gèrent.

Concrètement il s'agit de constituer un groupe local de sécurisation dans chaque département concerné. Leur mission, dans un premier temps, consiste à intervenir auprès des enseignes et des syndics pour les inciter à recourir aux méthodes de prévention comme le gardiennage et la vidéo protection.

Parution

Le guide « Investir dans l'immobilier d'habitation » vient de paraître

Investir dans l'immobilier d'habitationLa société de conseil en immobilier Ad Valorem et les juristes de Lefevre Pelletier et associés ont mis en commun leurs compétences pour réaliser ce guide complet et actuel de 558 pages. Rédigé en 80 fiches pratiques, l'ouvrage traite du logement de façon large : acquisition, cession, nature juridique des biens, gestion immobilière et aspects fiscaux de l'investissement.

S'il se destine à l'usage quotidien de tous les publics, particuliers inclus, le guide privilégie une approche professionnelle de l'investissement. Son ambition non dissimulée est de favoriser l'investissement d'habitation, celui des ménages comme celui des entreprises et des fonds.

Grande couronne

La baisse des taux favorise les acquéreurs

Le pouvoir d'achat des acheteurs, dopé par les taux, est passé dans la poche des vendeurs, estime le courtier MeilleursAgents.com. En théorie, la chute des taux d'emprunt a augmenté le pouvoir d'achat des ménages d'environ 15% en deux ans. Mais dans certains départements franciliens la hausse des prix a gommé tout ou partie du gain lié à un crédit immobilier moins cher.

Ainsi à Paris, où les prix ont augmenté de 15,7% en deux ans, la capacité d'achat des acquéreurs a en réalité reculé de -0,7% sur la même période.

Le phénomène est encore plus marqué dans le Val de Marne où la perte de pouvoir d'achat se chiffre à -3,4% à cause de la flambée des prix (+18,4%).

En Ile-de-France, c'est dans la Grande Couronne que les acquéreurs sont les plus favorisés. La quasi stabilité des prix (+0,2% en deux ans) a permis un gain de +14,8% de pouvoir d'achat.

Commissions

Comment éviter les pièges du métier d'agent immobilier

En cette période où de nombreux entrepreneurs se lancent dans l'aventure immobilière, il est bon de rappeler comment éviter certains pièges du métier.

Pour ne pas voir sa commission lui échapper bêtement un agent immobilier doit connaître la loi. En particulier l'article 6 de la loi Hoquet qui dit que le débiteur de la commission doit être précisé dès le mandat.

En cas d'oubli la sanction peut être cinglante : l'agent n'a pas droit à sa commission. Son seul recours après la signature authentique de l'acte de vente est alors d'obtenir un engagement écrit du vendeur ou de l'acquéreur de prendre en charge et de régler cette commission.

Ce document appelé « reconnaissance de commission » ou « reconnaissance d'honoraires » peut couvrir toute irrégularité dans le mandat initial. Il est donc intéressant d'en faire un usage aussi fréquent que possible pour éviter toute contestation.

Un marché optimiste jusqu'au printemps

La dynamique de redressement du marché de l'immobilier va s'inscrire dans la continuité, selon l'Observatoire Crédit Logement-CSA

Tout d'abord, « la baisse rapide des taux de crédit n'alimente pas la hausse des prix de l'immobilier et ne risque donc pas de freiner la reprise des acquisitions », indique Michel Mouillart en charge de l'observatoire.

Ensuite aucune remontée des taux des crédits n'est anticipée d'ici la fin de l'année. La conjugaison des taux stables et du nouveau prêt à taux 0%qui devrait concerner 75% des primo-accédants assure des conditions d'acquisition optimales jusqu'au printemps prochain.

Petit bémol à cet optimisme, le coût relatif des opérations dans l'immobilier est à son plus haut, à 4,75 années de revenus, soit presque au pic de février 2007 (4,68) qui était le niveau le plus élevé depuis 2001. Cependant l'indicateur de solvabilité est remonté au troisième trimestre. Un indicateur qui devrait être conforté par la réalisation des projets des secondo-accédants qui cherchent à boucler leurs opérations avant la fin du dispositif fiscal.

Nouveau nom

Le Réseau National Immobilier Arthur l'optimist devient Arthurimmo.com le Réseau National Immobilier 100% Expert

Arthur immo

Nouveau logo, nouveau codes couleurs, nouveau nom : Arthur l'Optimist change radicalement de stratégie.

Lors de la Convention Nationale du 24-25 octobre, Michel Choukroun Président du Groupe a annoncé la nouvelle orientation stratégique du Réseau Arthur dont le nom officiel est devenu Arthurimmo.com.

Les raisons de ces changements ? « Notre nouvelle stratégie s'inscrit dans une logique de continuité et d'évolution », explique Michel Choukroun avant de préciser « nous restons une licence de Marque (Pas de droit d'entrée, Pas de royalties ) et nous nous présentons plus que jamais comme une réelle alternative à la franchise. Les agents immobiliers qui décident de nous rejoindre sont des indépendants conscients de la nécessité de se regrouper professionnellement et de la force que représente l'appartenance à un réseau national . Par ailleurs, notre changement de nom qui reprend à l'identique le nom de notre site internet démontre que nous tenons compte des évolutions technologiques de ces dernières années ». Avec Internet au centre de la problématique immobilière, Arthurimmo.com investit sur tous les nouveaux moyens de communication en intégrant les nouvelles applications digitales (applications mobiles, application Iphone, site agence dernière génération etc.) et les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter.

Arthurimmo.com veut clairement affirmer son positionnement métier en devenant le seul Réseau Immobilier composé à 100% d'experts immobiliers.

Dorénavant, 100% des directeurs d'agences ou des patrons d'agences membre du réseau Arthurimmo.com effectueront un stage obligatoire d'expertise en évaluation immobilière et tous les collaborateurs pourront également suivre les stages d'expertise qui seront organisés tout au long de l'année. Ces experts appliqueront les méthodes d'évaluation préconisées par la charte européenne d'expertise.

Par ailleurs, tous les ans, chaque agence membre du réseau Arthurimmo.com bénéficiera de deux journées de formation pour remettre leur savoir d'expert à niveau. Le lancement officiel aura lieu le 2 janvier 2011 accompagnée d'une campagne de presse au premier trimestre 2011 suivie dans la foulée d'une campagne publicitaire télévisuelle au second semestre 2011.

Arthur immo

Gregory de Breda

© 2010 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Information de l'immobilier Expression #17

Version .pdfWebmagazine

Autres Numéros Expression

pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :

*

*


*


Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub