Plan de relance : la machine se met en marche pour 2009

Stratégie Janvier 2009

MOTS CLES : Relance | Economie
maison

Face à la crise économique, Nicolas Sarkozy a annoncé début décembre un plan de relance économique dont plusieurs mesures touchent l'immobilier et le logement. Doublement du PTZ, construction de 70 000 logements en faveur de l'offre locative sociale, rénovation thermique des logements, autant d'actions en faveur des particuliers et de la construction.

A Douaix, le 4 décembre dernier, le Président de la République a annoncé une batterie de mesures pour l'aide au logement, un secteur en crise tout comme l'automobile. Des mesures destinées à aider les particuliers, mais également le secteur de la construction.

1 ) Aider les particuliers

Le Pass Foncier, mis en place fin 2007 pour les maisons individuelles via la maison à 15€ par jour, va être étendu aux appartements (voir par ailleurs, rubrique Tendances). En outre, l'Etat mettra 200 millions d'€ dans le « fonds de lutte contre l'habitat indigne et les dépenses d'énergie ». Cet argent devrait financer les travaux de rénovation réalisés en 2009 et 2010. Parmi les bénéficiaires de ce fond, 80 000 ménages modestes propriétaires de leur logement ne devront débourser que 5 500 € pour 10 000 € de travaux de rénovation. Ce fond aidera également les co-propriétés en plan de sauvegarde. L’ANAH (l’Agence Nationale de l'Habitat) est chargée de la répartition de ces aides. A terme, 1 md d'€ de travaux devraient être réalisés par des artisans dans tous le pays en 2009 et 2010.

«En tout, l'Etat va consacrer 1,8 Mds d'€ à un programme de 100 000 logements»

Secret de polichinelle, le doublement du prêt à taux zéro, la grande mesure du discours de Douai, a été confirmé par le Président pour l’achat d'un logement neuf. Ainsi, en 2009, le montant de ce prêt est doublé et le plafond maximal du prêt est passé à 30%, au lieu de 20% avant. Une mesure destinée aux particuliers qui ont des difficultés à accéder aux crédits immobiliers, en particulier ceux sans apport personnel. « Cette mesure va permettre à des acheteurs aujourd'hui à la limite de l'endettement de réaliser leur projet », estime Geoffroy Bragadir, fondateur d'Empruntis.com. Coût pour l'Etat : 600 millions d'€.

maison1

Ce qu'en pensent les professionnels

Les mesures de Nicolas Sarkozy en faveur du logement étaient très attendues par les professionnels de l'immobilier, promoteurs, constructeurs comme agents immobiliers.

CAPEB

Jean Lardin, président de la CAPEB, « salue la série de mesures qui devraient soutenir l'activité des petites entreprises en 2009. Ce plan de confiance et de relance devrait juguler le ralentissement constaté en novembre dans notre secteur, et nous l'espérons, inverser la tendance pour 2009 ». La Fédération Française du Bâtiment « se félicite que le Président de la République, dans un contexte de crise susceptible de se transformer en une dépression, ait donné la priorité à l'investissement et aux entreprises ». Elle ajoute que ce plan « devrait restaurer la confiance et éviter une quasi-paralysie des marchés en 2009 ».

LA FNAIM

La fnaim marque sa « déception » vis-à-vis du doublement du prêt à taux zéro, cantonné aux logements neufs. « Si le Président Sarkozy a bien identifié le dispositif qu'il fallait renforcer pour dynamiser l'accession à la propriété, à savoir le Prêt à taux zéro, il a limité son doublement aux achats de logements neufs, et a exclu du champ de la décision les achats de logements anciens. Cette limitation est une lourde erreur politique et économique », précise un communiqué. Selon la FNAIM, le prix d'un logement ancien est 20% inférieur à celui d'un logement neuf. Ainsi, les ménages français se tournent plus facilement vers l'ancien. De plus « la majorité des achats de logements neufs dépend de la revente préalable d'un logement ancien ». Son de cloche différent de Geoffroy Bragadir, fondateur du courtier en ligne Empruntis.com, qui salue « un énorme coup de pouce donné aux futurs emprunteurs ».

2) Relancer la construction

Logements neufs a également comme but avoué de soutenir l’achat et donc de relancer la construction. Les professionnels de l'immobilier pointent du doigt le manque de logement en France. Nicolas Sarkozy souhaite donc la construction de 70 000 nouveaux logements pour la période 2009 – 2010, « moitié dans le logement social, moitié dans le logement intermédiaire ». Ces 70 000 logements s'ajoutent aux 30 000 logements rachetés en VEFA (Vente en Etat Futur d'Achèvement) par le gouvernement, mesure annoncée en octobre dernier. Michel Delebarre, Président de l'Union sociale pour l'habitat, a réagit avec enthousiasme à cette mesure. « Le Mouvement HLM accueille favorablement ces annonces du Président de la République dans la mesure où elles visent à soutenir la relance de l'activité en prenant mieux en compte les besoins impérieux de nos concitoyens en matière de logement ».

En tout, l'Etat va consacrer 1,8 Md d'€ à ce programme de 100 000 logements. Un programme ambitieux donc, dont se réjouit Jean Lardin, président de la CAPEB (Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment) : « Oui au 1,8 Md d'investissements de l'Etat en matière de logement, favorable au Grenelle et aux TPE ! » Toujours pour relancer la construction, les règles d'urbanisme ont été assouplies afin d'accélérer les processus de constructions de logements neufs. Depuis le 4 décembre 2008, la validité des permis de construire, de deux ans normalement, a été prorogée d'un an. Une mesure déjà prise dans les années 1990 pour faire face à la crise immobilière. Les villes volontaires peuvent également augmenter la densité de construction urbaine de 20 %. « C'est une excellente mesure pour les programmes des promoteurs et donc globalement pour l'activité immobilière », souligne Dominique Duperret, secrétaire général de l’'Union des Maisons françaises.

Retour sur la mesure phare : le doublement du PTZ

bragadir duperret

« Le doublement du PTZ dans le neuf est une bonne mesure qui privilégie l'achat, une mesure conjoncturelle qui a fait ses preuves depuis 1995 », explique Dominique Duperret, secrétaire général de l’Union des Maisons françaises. Grâce à cette mesure, le gouvernement sous-entend « C'est le moment d'acheter dans le neuf ! » Il était totalement illogique de soutenir l'ancien car cela aurait impliqué le maintien des prix élevés. Est-ce que les ménages vont profiter de ce doublement temporaire ? Là est la question. La psychologie des Français est en berne. Hors, pour effectuer un achat immobilier, il faut avoir foi en son avenir.»

PTZ

zeroReste que le doublement du prêt à taux zéro est une très bonne affaire pour les ménages français qui souhaitent investir dans le neuf. Alors que le montant moyen d'un prêt immobilier est de 180 000 € en Île-de-France, le doublement du Prêt à taux zéro, appelé également PTZ, permet à un couple sans enfant de financer à taux zéro un quart de son logement ( 45 000€ €, contre 22 500 € précédemment). « Nous estimons que cette mesure équivaut à une baisse des taux comprise entre 0.4 et 0.6% », conclut Geoffroy Bragadir, fondateur d’Empruntis.com.

maison2

Hortense des Dorides

© 2009 acheter-louer.fr, Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Information de l'immobilier d'Expression #7

Version .pdfWebmagazine
pub

Recevez la newsletter Expression

merci de remplir le formulaire d'abonnement :

*

*


*


Valider votre inscription
Conformément à la Loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification ou de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de contacter par courrier la société Acheter-Louer.fr, enregistrée à la CNIL sous le N° 1328464 : Parc Technopolis - Zone d'activité Courtabœuf - Bâtiment Bêta 1 - 3 avenue du Canada - 91940 les Ulis
* champs obligatoires
pub